Tu fais quoi le mercredi apmidi? Ben comme toi, je ride tiens!

Publié le par poincom

J ai récupéré la photo volée de la sortie.....

le-velo-de-ghislain-lambert-2001-5417-434757443




15h ce mercredi dans les terres de Flandres. Température idéale pour la pratique du sport cycliste! Près de 20°C!
Excités par l'idée d'aller défier ce vent printanier qui souffle sur la plaine de Cysoing, nous en oublions notre appareil photo...Bref, le départ est donné on time malgré une décision tardive qui ne nous a pas permis de caler notre lunch de manière diététique: pièce de boeuf sauce maroille avec bière pour Laurent et lasagnes saumon pour moi... on fait peut faire mieux .
Tempo assez cadencé dans la plaine de Cysoing face au vent qui fouette les visages et souléve la poussière argileuse de nos chers champs à patates. Laurent imprime un rythme qui me fait décrocher. Je fais vite sauter les manchettes et j'ouvre les maillots afin de baisser en température...l'après-midi promet d'être un peu compliquée si je n'arrive pas à me mettre dans le rythme. Direction Templeuve puis Mons-en-Pévéle pour aller taquiner la bosse du coin. Après 3 montées pour tâter du %, je me dis qu'il faut vraiment que j'aille changer mon 42x21 pour un 39! Ca devrait aller mieux...

avec plus de training aussi.

Laurent me montre l'Auberge où il s'est enfilé son méga lunch flandrien quelques heures auparavant...ce qui ne l'empêche pas de monter avec souplesse la dernière bosse avant le départ vers Faumont.

Faumont puis Couttiches, la grand route nous méne vers l'A23 que nous franchissons sous le regard complice des gendarmes qui doivent certainement apprècier les forçats de la route. Note du rédacteur: nous franchissons sous le regard inquisiteurs des gendarmes qui ne doivent certainement pas apprècier le non port de la ceinture en cette heure d'affluence.
Nous remontons vers l'usine Leroux pour entamer notre retour vers le bercail. Mais soudain, c'est le drame!
Alors que nous allions gentiment entamer un faux plat, nous attendons surgir de nul part un j'euns sur son scooter!
Pas le temps d'allumer une clope ni de s'en gratter une sans réveiller l'autre, le dérailleur de mon compagnon de route ne fait qu'un tour et passe sans sourciller d'un basic 39 à un furieux et généreux 53!
J'essuie quelques jets de bitume dans le visage suite au démarrage sur puissant de Laurent. La bête a bondi et notre j'euns voit arriver dans sa roue une machine à dévorer du macadam! Mais en bon j'euns qui se respecte, pas le moindre remord quand il faut tourner la poignet pour envoyer une fumée huileuse dans les poumons de notre sprinteur. Pas moyen de suivre, nous en reparlerons dans quelques semaines Man!
Les jambes deviennent lourdes et nous avons déjà franchi la barre des 2h de route. Landas et Saméon se profilent à l'horizon et cela commence à sentir l'écurie. Mais le vent tourne et notre progression s'en trouve un peu ralenti.
TIME FOR STRETCHING
Avant de se retrouver avec les jambes dans un sarcophage hyper bar pour les réparer, nous décidons de prendre quelques instants pour nous dénouer les cuisses. Riche idée que va nous permettre de terminer via la côte de Bachy et Wannehain sans encombre. Nous laissons de côter l'entrée du secteur pavé de la vache bleue...ce n'est pas notre objectif  cette saison.
Satisfait de notre sortie, nous consultons le juge de paix qu'est notre compteur pour constater que nous avons roulé 75kms. Pas mal en cette belle apmidi Flandrienne: vent poussière nuage...il manquait juste la pluie pour nous donner du baume au coeur. Ben oui, la pluie c'est notre truc!!!
Le temps passe mais nous avons décidé d'embrayer afin d'être prêt en Mai.
Olivier
RIDE BABY RIDE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fab 27/03/2010 21:25


Pas mal du tout Arnaud !!! C'est marrant, j'ai comme une impression de plagiat là non ? T'aurais dû écrire un article plutot que ce beau commentaire


arnaud 25/03/2010 22:36


Le titre serait t'as fait quoi Mercredi Matin?


7h ce mercredi dans les terres de la Yaute comme on dit
par ici. Température idéale pour la pratique du sport cycliste! Près de 16°C!
Excités par l'idée d'aller défier ce petit coup de Foehn qui souffle sur le col de Joux Plane encore fermé mais accessible jusqu'au plateau de ski de fond soit 1700 m, j'en oublie mon appareil
photo...Bref, le départ est donné on time puisque je me suis levé à 6.30. Max, de son côté a décidé de se faire une petite face nord vers Balafrasse ou un truc du genre. Les conditions
nivologiques n'étant pas Top, je lui fausse compagnie et laisse piolets, crampons et autre matériel d'Homme au vestiaire. L'idée de pouvoir gravir joux plane en Mars m'intrigue, je chausse donc
les pneus neige!
Tempo assez cadencé dans la plaine de Samoens, mais c'est jour de marché!!!!  Je me faufile entre les étales, faisant gicler un saucisson par-ci, une caisse de tomates par là. Un fromager
tente de m'arrêter manu-militari mais la vitesse élevée et mon gabarit fluide ont raison de sa malveillance! Le village passé, j'attaque le Col HC, et Vlan un bon 12.5% dans la gueule! Pas
de vent qui me fouette le visage et souléve la poussière argileuse de nos chères montagnes à vaches. Personne pour imprimer un rythme qui me ferait décrocher, je suis seul au monde. Je fais vite
sauter la Soft-shell et me dit que les vêtements d'Alpinisme ne sont pas faits pour les cyclistes. (entre nous, avez vous déjà vu un Demaison, un Hermann Buhl ou un Reinhold Messner en moule burnes ?), le temps est plus que printanier,
il est printanier plus!


Sur le col, je suis bien et mon pédalier compact est mon ami, je me dis qu'il faut vraiment qu'Olivier aille changer son 42x21 de
"nordiste qui roule à plat" pour un 39! Ca devrait aller mieux... Et peut-être que comme ça il arrivera en Haut du Ventoux! Je me dis aussi qu'il devrait enchaîner à la matinée 12 ou 16 fois le
mont Saint-Aubert pour s'entraîner correctement .


Arrivé à 200 m du col, un groupe d'encu... de touristes m'encourage et je repense à mon ascension du Kardhung-La cet été. Ils m'encouragent et donc j'accélère, mais
il faut bien l'avouer, accélérer en haut d'un col, c'est pas évident!


Arrivé au top, un bonjour aux pisteurs du plateau de fond et demi tour. J'avais pris les skis de fonds dans la voiture au cas où, mais la neige est déjà "blaye". En
forme olympique, je décide donc de redescendre pour me refaire le col. Entre les murs de neige,il faut être vigilant car la chaleur provoque inexorablement un dangereuse humidité sur la route! Et
c'est parti! 


Jusqu'ici tout va bien! sauf qu'après 4 km de descente, je sens comme un léger problème dans la roue avant. Fuck je suis en train de crever!!!!! Bien évidement, rien
pour réparer! Je fais du stop et je crois voir mon salue quand se pointe la navette de la station. Erreur, le fils de pute d'enculé de sa mère de chauffeur, qui voyage à vide m'envoie gentiment
chier ! Il se fait donc aussitôt copieusement insulter! Heureusement que les anglais sont là. Une camionnette remplie de jeunes Riders anglais me reconnaît (et oui, je suis connu dans le
milieu...) et me redescent sympathiquement au village. Cool!!!  


Je remonte vers Lucinges et répare l'Eddy Merckx Super sprint (une pièce de musée pour ceux qui connaissent). Direction la côte de bellevue,  au dessus de chez
moi.
Alors que j'allais gentiment entamer un faux plat, j'attends surgir de nul part une bande d'Hell's Angels sur leurs Harley!
Pas le temps d'allumer une clope ni de s'en gratter une sans réveiller l'autre, mon dérailleur ne fait qu'un tour et passe sans sourciller d'un basic 34 à un furieux et généreux 50! (et ouais on
est en montagne ici...)
J'appuie tellement sur les pédales que je pars en Wheeling ! La bande voit arriver dans ses rétros une machine à dévorer du macadam! Mais en bon Angels qui se respecte, pas le moindre
remord quand il faut tourner la poignet pour envoyer une fumée huileuse dans les poumons de notre sprinter! Comme on dit, je leur ai mis leur mère!
12.30, time to go to work!  On ne peut pas aller tout puant au boulot, alors à la douche!
Satisfait de ma sortie, je consulte le juge de paix (avant d'aller au tribunal...) qu'est mon compteur pour constater que nous avons roulé 175kms (là il doit y avoir une erreur!). Pas mal en
cette belle matinée alpine. Soleil, panoramas,   clous sur la route!  Ben oui, les clous c'est notre truc!!!
Le temps passe et nous avons décidé d'embrayer afin d'être prêt en Mai depuis le mois de novembre.
Arnaud
RIDE BABY RIDE (but not only bikes!!!!) 


duthoit 25/03/2010 17:26


il est vrai que cette petite sortie , a été tres sympa ......Merci a Olivier d avoir partagé la douleur !!!  (lolo)


Fab 24/03/2010 21:47


T'as raison on s'y croirait !!! C'est vrai qu'avec qq photos ça aurait ete sympa !!!
désolé j'pouvais pas etre là. Y'en a qui travaille !!!
Continuez votre entrainement les mecs... C'est dans 2 mois !!!
Bravo à vous 2 en tout cas


Olivier 24/03/2010 20:57


Bravo Olive on s'y croirait!!!!
La prochaine fois prenez des photos!

Un peu d'auto satisfaction ça fait pas de mal! Essayez!!!